<> : 2 tonnes de poissons issues de la pêche illégale ont été saisies par les autorités gabonaises

0
480

L’Agence nationale des parcs nationaux (ANPN) et la Direction générale de la documentation et de l’immigration (DGDI) ont récemment mené une opération dénommée <<opération espadon>>. L’initiative intègre la droite ligne des efforts de l’Etat gabonais pour lutter contre la pêche illégale et l’immigration clandestine.

Selon les autorités, cette mission a été une véritable réussite. L’équipe composé des agents de l’ANPN et de la DGDI a réussi à saisir 2 tonnes de poissons illégalement péchés. De même, 33 pêcheurs ont été interpellés dans une zone interdite à Iguéla dans l’Ogooué-Maritime. Parmi ces personnes, se trouvent 29 étrangers dont 14 sont des immigrés clandestins. « Sur les 29 ressortissants étrangers, 14 se retrouvaient en situation irrégulière en termes d’immigration », apprend-t-on.

D’après l’ANPN, ces 33 pêcheurs illégaux seront présentés devant les juridictions compétentes. En effet, il est formellement interdit de pêcher dans les aires aquatiques protégés au Gabon. L’objectif du gouvernement gabonais est de promouvoir une pêche responsable et de protéger les ressources halieutiques du pays.

Les aires protégées du Gabon ont été mise en place depuis juin 2017. Concrètement, il s’agit de 9 parcs marins et 11 réserves aquatiques. Leur mission est de veiller à la protection de l’écosystème aquatique du pays.

 

Leave a reply