8 mars : Mise en place de plusieurs projets de loi en faveur du renforcement des droits des femmes

0
401

A l’occasion de la journée internationale de la femme, le premier ministre gabonais, Rose Christiane Ossouka Raponda, a indiqué que « de trop nombreuses femmes sont encore discriminées et ne peuvent jouir de leurs droits ».

L’objectif du gouvernement est de lutter efficacement contre ces discriminations. Il envisage de ce fait, généraliser l’éducation à l’égalité, renforcer la prise en charge médico-sociale des femmes, assurer une justice plus protectrice à leur égard, et poser plus concrètement les fondements de l’égalité.

Selon le premier ministre, l’Etat travaille à la mise en œuvre de plusieurs projets de loi afin de renforcer les droits des femmes. Ces lois sont relatives à « la lutte contre la déscolarisation précoce des jeunes filles avant l’âge de 16 ans, l’obligation de prendre en charge sans délai les victimes de violence, la gratuité du certificat médical délivré par les professionnels de santé, ou encore, l’autorisation de divorce par consentement mutuel ».

Pour finir, Rose Christiane Ossouka Raponda a affirmé son engagement et celui du gouvernement à lutter pour la protection des femmes au Gabon. « Nous n’aurons de cesse d’agir et, pour cela, nous nous appuierons sur tous les leviers tant dans la sphère privée que dans l’espace public »,a-t-elle déclaré.

Leave a reply