ABO condamne le coup d’État au Burkina Faso

0
139

Le Chef d’État gabonais Ali Bongo Ondimba est contre le coup d’État perpétré par les militaires au Burkina Faso. « Le Gabon soutient les déclarations de l’Union Africaine et de la CEDEAO condamnant la tentative de coup d’État contre le président démocratiquement élu du Burkina Faso Roch M. C. Kaboré» , a-t-il déclaré sur sa page Facebook.

Selon le numéro un gabonais, le dialogue est prioritaire et aucune prise de pouvoir ne devrait sortir du cadre constitutionnel. « Il ne peut y avoir de solution viable en dehors du cadre constitutionnel du dialogue », appuie-t-il en réaffirmant son soutien au pays.

Depuis deux jours, le Chef d’État burkinabais, Roch Kaboré et plusieurs membres de son gouvernement sont détenus par des soldats mutins dans un camp militaire. Le Président Roch Kaboré a été arrêté par l’armée après une manifestation des populations qui réclamaient son départ. Après son arrestation, l’armée a ensuite annoncé à la télévision que le chef d’État a été démis de ses fonctions. À ce jour, toutes les frontières du pays sont fermées.

Leave a reply