ABO conscientise les agents des forces de l’ordre

0
178

Le Gabon a récemment célébré les journées nationales de la sécurité intérieure (JNSI). La cérémonie de clôture de cette troisième édition des JNSI a eu lieu hier. Elle a été présidée par le Chef d’État, Ali Bongo Ondimba.

Lors de ces moments d’échanges, le numéro un gabonais a tenu à rappeler aux forces de police, leurs devoirs envers les Gabonais. « L’uniforme que vous portez et ses exigences ne doivent jamais, au grand jamais, vous quitter, car ils sont consubstantiels », a-t-il recommandé. Selon le président de la République, les agents de la police se doivent d’être « exemplaires et irréprochables ». Leur comportement et leur moralité doivent susciter le respect et l’admiration des citoyens. Il doit en être ainsi « aussi bien dans votre activité professionnelle que dans votre vie privée », ajoute ABO.

Pour ce dernier, les écarts de comportements ne peuvent en aucun cas être tolérés au sein de la Police nationale. « Ils doivent être proscrits, bannis, et lorsqu’ils existent ou sont découverts, ils doivent être sévèrement réprimés », a-t-il instruit. Les autorités hiérarchiques sont toutefois invitées à prôner le dialogue et la pédagogie. Les punitions ne doivent être employées qu’en dernier recours. Le ministre de l’Intérieur, Lambert Noël Matha n’a pas manqué d’appuyer le point de vue d’Ali Bongo Ondimba.

Depuis quelques semaines, les populations gabonaises accusent les agents de la Police nationale d’abus et de non-respect des droits des citoyens. Pour le bien et la sécurité de tous, les forces de polices gabonaises sont appelées à se ressaisir.

Leave a reply