ABO somme le gouvernement de régler le problème d’insalubrité urbaine dans le Grand-Libreville

0
267

Le Chef d’État gabonais s’est entretenu avec le ministre de l’Intérieur et les maires des communes de Libreville, Owendo et Akanda mercredi dernier. Lors de cette audience, les personnalités ont abordé la question de l’insalubrité urbaine dans le Grand Libreville.

Ali Bongo Ondimba a donné des instructions fermes au gouvernement pour que des solutions idoines et pérennes soient trouvées pour résoudre ce problème. Il « a instruit le gouvernement à trouver des solutions rapides avec les collectivités locales que nous sommes », indique Jeanne Mbagou.

Les villes de Libreville, Owendo et Akanda sont sujettes à des problèmes d’insalubrité, d’occupation anarchique des espaces publics et de mauvaise gestion des voiries. Des ordures ménagères de toutes sortes jonchent les rues. Les chaussées en sont envahies. D’après les populations, cette situation est due, en partie, à la mauvaise gestion dont ferait preuve la société Clean Africa. Engagée par l’État, l’entreprise est chargée de la gestion des ordures du Grand-Libreville.

L’ambition du gouvernement gabonais est d’améliorer les conditions et le cadre de vies des populations gabonaises.

Leave a reply