Affaire Kanga Guelor : La CAF déboute la RDC

0
591

Dans l’affaire Kanga Guelor, la Fédération congolaise de football association (Fecofa) est sortie victorieuse contre la Fédération gabonaise de football (Fegafoot). La Confédération africaine de football (CAF) a tranché en sa faveur. Cette décision a été prise et publiée hier par le jury disciplinaire de l’institution faitière du football africain. La CAF a pris la décision après un examen de tous les éléments présentés par la Fecofa et la Fegafoot.

Selon la CAF, les éléments présentés par la Fecofa n’ont pas été probants et suffisants pour étayer ses allégations. Celles-ci remettent en cause l’identité de l’international gabonais Kanga Guelor. Pour les autorités congolaises de football, le gabonais de 21 ans serait congolais de naissance. A cet effet, ils ont fourni un acte de naissance du joueur qui serait né à Kinshasa en 1985. D’après la Fecofa, le vrai nom du joueur gabonais serait Kiaku Kiaku Kiangani Guelor.

Dans sa décision, le jury disciplinaire de la CAF « n’a constaté aucune irrégularité concernant l’éligibilité du joueur en question ». Il a aussi fait savoir que l’enregistrement du joueur au sein de la CAF ne comporte aucune irrégularité. C’est ainsi qu’il a rejeté purement et simplement la plainte de la Fecofa.

Depuis sa défaite 3 – 0 contre le Gabon, la Fecofa a saisi la CAF. Elle dénonçait la Fegafoot qui aurait falsifié à son profit, l’identité de Kanga Guelor. Les autorités congolaises de football espéraient invalider la qualification du Gabon à la prochaine CAN au Cameroun.

Leave a reply