Afrobarometer mène une enquête sur l’influence des réseaux sociaux au Gabon

0
444

1200 adultes gabonais ont été interviewés dans le cadre d’une enquête sur l’influence des réseaux sociaux. Cette enquête a été menée par Afrobarometer. Il ressort de l’étude que plus de 9 Gabonais sur 10, soit 94% estiment avoir connaissance de l’existence des réseaux sociaux.

93% d’entre eux sont « d’accord » ou « tout à fait d’accord » que les réseaux sociaux informent beaucoup sur l’actualité. 80% pensent que les réseaux sociaux aident à avoir plus d’impact sur les processus politiques.

Cependant, l’étude souligne que « la plupart des citoyens pensent également que les réseaux sociaux disposent les gens à être plus réceptifs aux fausses nouvelles (84%) et rendent les gens plus intolérants envers ceux qui ont des opinions politiques différentes (75%) ». Aussi, « près d’un tier (31%) de Gabonais estiment que les réseaux sociaux ont des effets négatifs sur la société, contre 61% qui déclarent le contraire ».

Cette enquête a mis en évidence les causes de cet état de choses et envisage y trouver des solutions. « Quels sont les mécanismes mis en place pour amener les jeunes à considérer et à se rendre compte de la gravité de l’utilisation des réseaux sociaux qui amènent à une situation dépravante de la société dans laquelle nous vivons ? » s’interroge Christian Wali Wali, secrétaire permanent du centre d’études et de recherche en géosciences politiques et prospective (CERGEP), partenaire national et responsable de la mise en œuvre de l’enquête Afrobarometer au Gabon.

Leave a reply