Aganor : vers la formation des artisans des secteurs agroalimentaire, cosmétique et textile

0
225

L’Agence gabonaise de normalisation (Aganor) prévoit de bientôt organiser un programme national de formation des artisans. L’initiative est exclusivement destinée aux secteurs de l’agroalimentaire, du cosmétique et du textile.

L’objectif est d’instruire ces artisans sur les normes en vigueur applicables à leurs produits. Il s’agit de faire en sorte qu’ils aient « une parfaite maîtrise des mentions obligatoires et améliorer le design des étiquettes, une bonne maîtrise des enjeux de la qualité ». Cela leur permettra également de mieux distribuer lesdits produits dans les centres commerciaux gabonais.

Au total, 3 différentes normes seront exposées lors des séances de formation. La première est la norme NGA 13 500 relative à l’étiquetage des denrées alimentaires préemballées. La seconde est la norme NGA 2005 relative aux bonnes pratiques de fabrication (BPF) dans le cosmétique. La dernière est la norme NGA 2006 relative à l’étiquetage des produits cosmétiques.

À travers ce programme, les autorités gabonaises envisagent de booster la qualité et la compétitivité des produits artisanaux sur le marché. Ainsi, le Gabon pourra jouir pleinement des avantages de la Zone de libre-échange continentale africaine (Zlecaf). La Zlecaf offre un marché de plus d’un milliard de consommateurs africains. Les échanges s’y feront sans barrières douanières.

Il faut noter que ce programme national de formation des artisans était prévu pour avoir lieu du 8 au 10 décembre 2021 à Libreville. L’Aganor l’a renvoyé à une date ultérieure afin de mieux couvrir les nombreuses demandes enregistrées sur l’ensemble du territoire gabonais. 

Leave a reply