Agriculture : 97 000 ha de terre affectés aux activités d’agroforesterie et culture du café

0
442

La 7e session de la Commission nationale d’affectation des terres s’est déroulée à Libreville mercredi dernier. Au cours de la séance, 97 000 ha de terre ont été affectés pour des activités d’agroforesterie et la culture du café. L’annonce a été faite par le ministre gabonais de l’Agriculture, de l’Élevage, de la Pêche et de l’Alimentation, Biendi Maganga-Moussavou.

Parmi les 97 000 ha de terre, 87 000 sont affectés à un projet d’agroforesterie piloté par le ministère des Forêts. Les 10 000 ha de terre restants ont été affectés pour les activités de culture de café. Ces parcelles sécurisées seront distribuées aux opérateurs économiques et aux producteurs sur l’ensemble du territoire gabonais. Les terres à affecter sont sélectionnées en fonctions de leur proximité avec les routes, voies ferrées, grandes agglomérations. La desserte en eau et électricité est également prise en compte.

L’initiative s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du Plan national d’affectation des terres (PNAT). Ce plan s’inscrit en droite ligne de la concrétisation du Plan stratégique Gabon émergent et du Plan d’accélération de la transformation de l’économie gabonaise (PAT). L’ambition de l’État gabonais est de produire localement la moitié de la consommation alimentaire du pays d’ici 2025.

Leave a reply