Ali Bongo Ondimba est l’une des personnalités les plus importantes de la COP26

0
284

La 26e Conférence des Nations Unies sur le climat (COP26) est prévue pour démarrer à Glasgow en Écosse, aujourd’hui. « The Times », l’un des plus gros médias anglais, vient de publier un article sur le Chef d’État gabonais Ali Bongo Ondimba. Il est le seul président africain à bénéficier d’un tel privilège. Cet article témoigne, une fois encore, du rôle capital que joue le Président gabonais dans la réalisation de cet événement de haute envergure.

ABO est très engagé dans la lutte pour la préservation de l’environnement, à travers le monde. Selon lui, il s’agit d’une urgence qui concerne tous les pays. « Les dirigeants de la COP26 doivent encourager la protection des forêts comme le bassin du Congo », a-t-il défendu. Lors de cette conférence, le Chef d’État gabonais s’exprimera en 7e position juste après son homologue français, Emmanuel Macron.

Rappelons que le Gabon préside le groupe des négociateurs africains à la COP 26. Le pays entend user de cette opportunité pour défendre les intérêts des forêts africaines en général, et gabonaises en particulier.

Depuis des années, le Gabon fournit de remarquables efforts pour réduire l’impact du changement climatique. Le pays absorbe plusieurs milliers de carbones chaque année. Cela lui a d’ailleurs récemment valu une rémunération de la part de la Norvège. 

Leave a reply