Ali Bongo Ondimba fête ses 63 ans aujourd’hui

0
118

Le président de la République gabonaise Ali Bongo Ondimba fête son anniversaire aujourd’hui. Il a 63 ans. Malgré son âge avancé et l’accident vasculo-cérébral (AVC) du 24 octobre 2018, le numéro un gabonais est en pleine forme. Il enchaîne les succès depuis des années. « Moi, je le comparerai à un coureur de 110 mètres haies. Il a une capacité hors-norme à franchir les obstacles, quelle qu’en soit la hauteur », indique un chef d’État d’Afrique de l’Ouest.

À moins de deux ans des prochaines élections présidentielles, son parti, le PDG est plus soudé et solide que jamais. À l’opposé, l’opposition gabonaise se fragilise de jour en jour. Depuis l’élection perdue de 2016, « elle n’a pas développé un projet attractif pour les Gabonais, montré qu’elle pouvait être une alternative crédible », explique un professeur en science politique de l’UOB. 

Grâce au travail acharné d’Ali Bongo Ondimba, le Gabon est devenu un allié stratégique sur le plan diplomatique international. Le Chef d’État gabonais faisait partie des premiers chefs d’Etats à prononcer un discours lors de la précédente Conférence des Nations Unies sur les changements climatiques (26 COP). Le Gabon est un pays incontournable dans la lutte contre le réchauffement planétaire. Les nombreuses réformes instaurées par le gouvernement permettent au pays d’absorber plus de CO2 qu’il n’en produit.

Aussi, le Gabon est-il actuellement un membre non-permanent du Conseil de sécurité de l’ONU. Il y effectuera un mandat de deux ans. À partir de septembre prochain, il en assurera la présidence.

ABO est l’un des chefs d’États africains les plus actifs sur la scène diplomatique internationale. De nombreuses organisations telles que le Fonds monétaire international (FMI) collaborent avec son pays. En 2020, l’institution financière a conclu un accord de prêt triennal avec le gouvernement gabonais. Pour les experts économistes, le FMI place sa confiance au Gabon pour 2 raisons. « Un, le pays est solvable. C’est-à-dire qu’il est capable par sa croissance de tenir ses engagements et faire face à ses échéances. Deux, le pays s’est nettement réformé ces dernières années à la fois du point de son appareil étatique, mais aussi économique », apprend-on.

Depuis son arrivée au pouvoir, ABO a placé la lutte contre la corruption au cœur de sa stratégie. Une task force sur la dette intérieure et extérieure a été mise en place à cet effet. La stratégie de riposte employée par le Gabon contre le Covid-19 est l’une des plus efficaces au monde. Elle est saluée partout dans le monde.

Le Plan d’accélération de la transformation (PAT) mis en œuvre par le gouvernement est un véritable succès. Il touche tous les secteurs de la vie des populations. On peut citer entre autres, l’éducation, les infrastructures, la santé, le tourisme, les investissements, l’environnement, les mines, etc. La Transgabonaise, l’infrastructure terrestre la plus longue d’Afrique sera bouclée dans les mois à venir. En définitive, le bilan d’exercice du Chef d’État gabonais Ali Bongo Ondimba est très positif. 

Leave a reply