Ali Bongo Ondimba se prononce sur le départ de ses plus proches collaborateurs

0
638

Parmi les hommes qui ont accompagné Ali Bongo Ondimba, depuis 2009, il n’en reste maintenant que quelques-uns. Plusieurs des plus proches collaborateurs  du chef de l’Etat gabonais, ayant été écartés.

Interrogé par Jeune Afrique le 16 mars dernier, ABO a indiqué qu’il faut considérer l’efficacité collective plutôt que les personnes qui l’entourent. « Après mon retour, en 2019 (ndlr : suite à son hospitalisation pour un AVC), j’ai souhaité amorcer une nouvelle étape de mon septennat. Pour ce faire, j’avais besoin de nouvelles compétences. De personnes qui pensent et agissent différemment. Pour pouvoir s’adapter sans cesse, il faut être capable de changer d’organisation », a-t-il expliqué.

Selon Jeune Afrique, parmi ces proches collaborateurs depuis 2009, il ne reste que Jean-Yves Teale, Michael Moussa ou Lee White, aux côtés du Chef de l’Etat.

Ali Bongo Ondimba a indiqué que son état de santé s’est beaucoup amélioré depuis. « J’ai même augmenté mon rythme de travail. Avec la même ambition : que la population ne manque de rien et que le pays continue de se développer », a-t-il confié. Il a profité de l’occasion pour remercier les autorités d’Arabie Saoudite et du Maroc pour leur sollicitude et leur hospitalité.

Leave a reply