Alimentaire : Le Gabon envisage de stopper sa dépendance envers le Cameroun

0
440

Le gouvernement gabonais prévoit mettre fin à sa dépendance alimentaire envers le Cameroun. En effet, une grande partie des produits maraîchers consommés au Gabon sont importés du Cameroun. Il s’agit des pastèques, tomates, salades, oignon, etc. Cette décision s’inscrit dans le cadre de la concrétisation d’« une stratégie de substitution des importations » récemment élaborée par le gouvernement.

Selon le DG de Agri fund for Africa (AFA), Anthony Sowan, le Gabon est désormais capable de satisfaire la demande nationale en produits maraîchers. « Nous avons une exploitation et une expérience technique solide, qui nous permettent aujourd’hui d’investir sur un projet de 2000 hectares de produits maraîchers au Gabon », a-t-il indiqué. Cet investissement permettra également au pays d’exporter de la tomate et de l’oignon vers les pays de la Cemac.

Il faut noter que le pays dépense près de 550 milliards de FCFA dans les importations de denrées alimentaires, d’après le ministère de l’Agriculture.

Les autorités gabonaises visent à atteindre deux objectifs essentiels à l’horizon 2025. Le premier, consiste à réduire de moitié les importations alimentaires. Le second est de devenir un exportateur de produits alimentaires dans la zone Cemac. Ces objectifs entrent en droite ligne de la mise en œuvre du volet 4 du Plan d’accélération de la Transformation (PAT).

 

Leave a reply