Application du nouveau code des hydrocarbures : Le ministre du pétrole fait le bilan deux ans après son adoption

0
201

Dans une correspondance transmise à Vincent de Paul Massassa, le Ministre gabonais du pétrole,  par le Président de l’Assemblée Nationale le 19 avril 2021, le député Jean-Robert GOULONGANA a demandé des clarifications sur les avancées enregistrées  dans le secteur des hydrocarbures, deux ans après l’adoption du nouveau code des hydrocarbures.

L’objectif du code était d’attirer des investisseurs nationaux et internationaux. « Depuis l’adoption du nouveau Code des hydrocarbures en juillet 2019, c’est-à-dire, depuis deux ans, l’Etat Gabonais a signé douze (12) nouveaux contrats d’hydrocarbures et ce malgré la pandémie de la Covid-19», a indiqué le ministre du pétrole en réponse à la correspondance du député.

Conformément aux dispositions du nouveau Code des Hydrocarbures, les entreprises pétrolières qui ont dernièrement signé des contrats avec le gouvernement sont en phase d’exploration. Une phase dont la durée est fixée à 8 ans. Selon le ministre chargé du pétrole, « durant la période d’exploration, les sociétés procèdent aux travaux d’exploration (l’acquisition de données sismiques, le traitement et l’interprétation des données sismiques acquises afin d’identifier d’éventuels objets à forer et enfin le forage de puits) ».

Les anciens contrats comme Etame, Dussafu, Ezanga, etc., quant à eux, ont permis de nouvelles découvertes de gisements.

L’Etat gabonais place une entière confiance en l’application du Code des Hydrocarbures  qui permettra d’améliorer les rendements du secteur.

Leave a reply