Assurés Cnamgs : le coût de la prise en charge en cas d’AVC réduit de moitié

0
126

Au Gabon, le traitement et la prise en charge des accidents vasculaires cérébraux (AVC) à la phase aiguë coûtent désormais 600 000 FCFA. Autrefois, ces évacuations sanitaires coûtaient plusieurs millions FCFA. L’annonce a été faite par le Centre hospitalier universitaire de Libreville (CHUL). Cette réduction des prix n’est que l’un des nombreux avantages de l’existence de la première unité pour la prise en charge de cette maladie dans le pays, apprend-on.

Les assurés de la Caisse nationale d’assurance-maladie et de garantie sociale (Cnamgs) ne devront payer que la moitié de ce montant. Selon les autorités, cette réduction des coûts permettra également de réduire le nombre des évacuations sanitaires de patients souffrants d’AVC à l’étranger.

Les accidents vasculaires cérébraux représentent la première cause d’hospitalisation et de mortalité au service de neurologie du CHUL au Gabon. Aux urgences, le taux d’occupation en lit du service neurologie s’élève à 85 %. L’AVC se traduit par la brusque interruption de l’apport sanguin au cerveau. Il est causé par une hypertension artérielle non contrôlée ou certaines maladies cardiovasculaires.

Leave a reply