Au Gabon, l’armée désormais impliquée dans l’aménagement des zones agricoles

0
183

Le gouvernement gabonais envisage d’initier le personnel du Génie militaire aux métiers de l’agriculture. À cet effet, les ministres de l’Agriculture, Biendi Maganga Moussavou et de la défense, Michael Moussa Adamo ont signé une convention de partenariat. « Nous nous sommes accordés pour signer une convention qui organise la coopération entre nos deux ministères en matière de Génie militaire pour l’aménagement des zones agricoles à forte productivité », a déclaré le ministre de l’Agriculture.

L’objectif de cette initiative est de booster le développement du secteur agricole. La formation est prévue pour démarrer dans quelques semaines. À la fin de l’apprentissage, l’État gabonais mettra des parcelles de terre à la disposition des participants. Ces agents de la défense nationale s’en serviront pour faire de l’agriculture. « Ça peut permettre aux agents en fin de carrière, de disposer d’un métier supplémentaire pour pouvoir accéder à la retraite de manière beaucoup plus sereine, mais également de contribuer, pendant qu’on est en activité, à créer une production nationale », selon le ministre de l’Agriculture.

La signature de cette convention s’inscrit en droite ligne de la volonté de l’État de créer un bataillon du génie agricole. Pour ce faire, un projet de décret avait été adopté en avril dernier. Ledit texte prévoit également l’instauration de formations rattachées au Génie militaire.

L’ambition des autorités gabonaises est d’augmenter la part de l’agriculture au PIB du Gabon. Ce, conformément au Plan d’accélération de la transformation (PAT).

Leave a reply