Avec la Côte d’Ivoire, le Gabon veut adopter une stratégie commune de lutte contre la corruption

0
36

Au classement 2021 de Transparency International, l’indice de perception de la corruption (IPC), le Gabon a occupé le 124e rang. En vue d’améliorer cette position, il a pris plusieurs mesures ces derniers jours. La dernière en date, sa volonté d’avoir une stratégie commune de lutte contre la corruption avec la Côte d’Ivoire (104ᵉ au classement).

Une séance de travail par visioconférence a été consacrée à ce sujet, mercredi dernier. Elle a eu lieu entre le ministre de la lutte contre la corruption, Francis Nkea et son homologue ivoirien, Zoro Epiphane Ballo. Qualifiée de capitale, cette séance était axée sur le partage d’expériences et la mise en place d’une stratégie commune.

Pour ce partenariat, les deux pays envisagent la création d’une académie de formation. Elle contribuera, selon le compte rendu de la rencontre virtuelle, à la lutte contre la corruption dans l’espace francophone. Le ministère gabonais de la lutte contre la corruption n’a pas révélé les détails de la stratégie envisagée. Il n’a pas non plus donné de précisions sur la date du lancement de l’académie.

Cette nouvelle intervient à un moment où le Gabon a multiplié les initiatives en faveur de la lutte contre la corruption. Le pays a notamment envisagé la création imminente du site internet « www.stopcorruption.ga ». Cette plateforme, apprend-on, encouragera la dénonciation des actes de corruption à visage découvert ou de façon anonyme. Par ailleurs, le Gabon introduira très prochainement la lutte contre la corruption et la bonne gouvernance dans son système éducatif. Ces mesures renforceront l’impact de l’opération judiciaire anti-corruption « Scorpion » en cours dans le pays.

Leave a reply