Beac : vers l’installation de 300 000 terminaux de paiement électronique dans la Cemac

0
330

La Banque des États de l’Afrique centrale (Beac) envisage de doter la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (Cemac) de 300 000 terminaux de paiement électronique d’ici 2025. C’est ce qu’indique le rapport de l’institution sur les services de paiement par monnaie électronique dans la Cemac en 2020. L’objectif est de palier à l’insuffisance d’acceptation des paiements électroniques par les marchands.

Pour ce faire, une réflexion stratégique a été engagée. La Beac veut savoir comment la Cemac se dote « d’un réseau interbancaire d’acceptation des paiements électroniques interbancaires, le structure, l’organise, l’exploite et le gère de façon fiable, sécurisée en garantissant l’équitable accès à tous les acteurs », indique le rapport.

L’année dernière, la Cemac comptait près de 3 millions de cartes de paiement et 25 millions de porte-monnaie électroniques, selon la Beac. Le nombre de terminaux de paiement électronique (TPE), quant à lui, s’élevait à peine à 2 847. Cette insuffisance de TPE freine le processus de dématérialisation des paiements. Elle ralentit également l’instauration d’une large inclusion financière ainsi que l’avènement d’une économie de paiement « Cash lite ». La Cemac doit, de ce fait, impérativement se doter « d’une infrastructure d’acceptation de paiements électronique interbancaire ou interopérable dense, fiable et sécurisée », apprend-on.

La communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale est constituée du Gabon, du Cameroun, de la Centrafrique, de la Guinée équatoriale et du Tchad.

Leave a reply