Bilan CGAP : Une importante partie de la dette intérieure a été réglée

0
326

Le Chef d’Etat gabonais a relevé Noureddin Bongo Valentin de ses fonctions de Coordinateur général des affaires présidentielle. C’était en faveur d’un remaniement stratégique effectué lors du conseil des ministres de lundi dernier. Dans une lettre ouverte adressée à ABO, l’ex CGAP a fait le bilan de son exercice. « La coordination générale a fait tout ce qui est en son pouvoir pour se montrer digne des missions à elle assignées », a-t-il déclaré.

Parmi les multiples prouesses réalisées figure le règlement de près de 20% de la dette intérieure du pays. L’année dernière, l’Etat a mis en place une task force présidentielle pour le règlement de la dette intérieure du Gabon. L’opération était dirigée par Noureddin Bongo Valentin. Grâce à l’audit, l’équipe de travail a découvert que 62% de la dette intérieure du pays était fictif. « Sur 1030 milliards de FCFA de dette intérieure audités, 623 milliards se sont révélés fictifs », indiquait l’ancien CGAP.

Cet audit a révélé que le pays devait près de 500 milliards de FCFA aux entreprises et particuliers. Une fois la dette intérieure réelle du Gabon connue, le gouvernement a enclenché le processus de remboursement. En juillet dernier, un premier règlement a été finalisé. Le montant global de l’opération est de 91 milliards de FCFA. « La fiabilisation de la dette intérieure a permis de procéder à un premier règlement de 91 milliards de FCFA en juillet 2021 », a précisé Noureddin Bongo Valentin dans sa lettre ouverte. Ce premier règlement a permis de booster la trésorerie du secteur privé gabonais, ajoute-t-il.

L’ex CGAP se réjouit du travail abattu lors des 21 derniers mois. « Aujourd’hui ce n’est pas la fin d’une histoire, mais le début d’un nouveau chapitre », a-t-il déclaré. D’après certaines sources, Noureddin Bongo Valentin pourrait être nommé à la tête du Haut-Commissariat de la République. Il s’agit d’un nouvel organe récemment créé par Ali Bongo Ondimba.

Leave a reply