Bilan positif du CGAP : L’attribution des bourses dépend désormais du mérite et non du favoritisme

0
266

Au cours des 21 mois passés au poste de Coordinateur général des affaires présidentielles, Noureddin Bongo Valentin a obtenu de remarquables résultats. Selon l’ex CGAP, le bilan de cet exercice est positif. « La coordination générale a fait tout ce qui est en son pouvoir pour se montrer digne des missions à elle assignées », confie-t-il dans une lettre ouverte adressée à ABO.

Grâce à son travail acharné et à celui de son équipe, Noureddin Bongo Valentin a contribué au développement du Gabon. La réforme des bourses constitue l’une de ses plus grandes réussites. Désormais, les bourses sont attribuées « selon des critères sociaux et de méritocratie », apprend-on. L’initiative permet au pays d’économiser en moyenne 25 milliards de FCFA chaque année. « Cette réforme va permettre de garantir la pérennité de cette politique sociale fondamentale, tout en faisant économiser au budget de l’État en moyenne 25 milliards de FCFA par an », indique l’homme.

Noureddin Bongo Valentin a été relevé de ses fonctions de Coordinateur général des affaires présidentielles lundi dernier. C’était dans le cadre d’un remaniement stratégique effectué par le Chef d’État lors du récent Conseil des ministres. Selon certaines sources, l’ex CGAP pourrait être bientôt nommé à la tête du Haut-Commissariat de la République. Il s’agit d’un nouvel organe mis en place par Ali Bongo Ondimba il y a quelques jours.

Leave a reply