Campagne de vaccination contre la Covid-19 : 500 000 personnes prioritaires ciblées

0
367

Lors de la présentation du plan national de vaccination le 24 mars dernier, le ministre de la Santé Guy Patrick Obiang Ndong a indiqué que le gouvernement prévoit vacciner 500 000 personnes prioritaires contre la Covid-19.

Il s’agit de 13 659 personnes provenant des personnels de santé, les forces de défense et de sécurité, les personnes  âgées des secteurs civils et privés. En ce qui concerne les personnes qui présentent des comorbidités, on dénombre 207 587 souffrants d’hypertension artérielle, 44 167 diabétiques et 189 917 autres atteints d’autres pathologies. Les enseignants du secondaire et les commerçants sont également concernés.

Selon le ministre de la Santé, « L’identification de ces cibles a été faite à partir des recommandations de l’Organisation mondiale de la santé avec laquelle nous avons travaillé pour l’élaboration de ce plan de vaccination, et l’Unicef. Il y a des cibles recommandées par l’organisation mondiale de la santé et des cibles qui ont été définies par rapport au vécu de la riposte dans notre pays ».

Lancée le 23 mars 2021 à Libreville et prévue pour durer deux semaines, cette campagne de vaccination se déroulera d’abord, dans les régions les plus touchées par la pandémie Haut-Ogooué et L’Ogooué-Maritime, qui sont les plus touchées par la pandémie. Les autres provinces et les zones communautaires suivront plus tard et seront vaccinées en fonction de l’adhésion massive des populations et du nombre de doses de vaccins disponibles.

Quelques équipes pluridisciplinaires se chargent de recenser, par jour, entre 50 et 200 personnes éligibles à cette vague de vaccination. Dans le mois de mars, le Gabon a déjà enregistré plus de 25 décès liés à la Covid-19.

Les populations sont priées de respecter scrupuleusement les mesures barrières contre le virus.

Leave a reply