CEMAC : ABO appelle les chefs d’État à faire des choix déterminants pour la relance de l’économie

0
302

La Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC) a tenu un sommet extraordinaire, mercredi dernier. La séance de travail était exclusivement dédiée aux stratégies de relance de l’économie de la zone pendant la crise sanitaire actuelle. Les discussions ont porté sur « L’évaluation de la situation macroéconomique de la CEMAC en contexte de pandémie de la covid-19 et analyse des mesures de redressement ».
Le chef d’État gabonais y a participé aux côtés de ses homologues de la sous-région.

Ali Bongo Ondimba en a profité pour inviter les chefs d’État à faire des choix déterminants pour l’organisation. La crise sanitaire liée à la pandémie de covid-19 a entraîné une baisse de l’économie mondiale 3,3 %. L’année dernière, le taux de croissance communautaire de la zone Cemac a également baissé à -1,7 %. En 2019, ce taux était évalué à 2,5 %. L’ambition des autorités de la zone est de renforcer cette économie fragilisée et créer une croissance solide et davantage d’emplois.

Le 10 août dernier, les ministres de l’Économie et des Finances des États de la Cemac s’étaient entretenus lors d’une session extraordinaire de l’Union économique de l’Afrique centrale. Ils avaient élaboré et approuvé des mesures de redressement de la stratégie de relance post Covid-19. Ces mesures ont été analysées par les chefs d’État lors du sommet extraordinaire de mercredi dernier.

Une série de décisions a été prise à l’issue de la réunion. La mise en œuvre du plan de relance économique postcovid-19 et les actions de transformation structurelle seront renforcées. Il en sera de même pour la vaccination et l’opérationnalisation de la stratégie de mobilisation des ressources externes.

Leave a reply