Collectif d’opposition Appel à agir: la Cour de cassation rejette la demande d’expertise médicale visant le président Ali Bongo Ondimba

0
197

La demande d’expertise médicale formulée à l’encontre du chef d’État gabonais Ali Bongo Ondimba par le collectif d’opposants Appel à agir n’aboutira pas. Elle a été rejetée aujourd’hui par la Cour de cassation. D’après la Haute juridiction, il est impossible de convoquer le président de la République devant une juridiction ordinaire.

C’est quelques mois après l’AVC d’ABO en 2018, que le groupe d’opposants a formulé cette requête. Cette même année, la juge Paulette Akoly a autorisé la poursuite de la procédure. Cette décision serait dépourvue de base légale, de fondement juridique, et irait même à l’encontre de la Constitution du pays. Cette procédure avait été engagée au moment où le président Ali Bongo Ondimba était encore en convalescence suite à son AVC survenu à Riyad en octobre 2018 d’après un professeur de sciences politiques de l’UOB.

Pour les populations gabonaises, elle ne sert plus à rien trois ans après le malaise. Ce rejet de la Cour de cassation clôt définitivement la procédure. Plus aucun doute ne plane sur l’état de santé du numéro un gabonais. Ce dernier jouit d’une solide santé. Il a récemment participé à plusieurs rencontres internationales comme la COP 26 et le sommet UE-UA. Le président Ali Bongo a également échangé avec de hautes personnalités telles que Joe Biden, Emmanuel Macron, Boris Johnson, etc. Il est l’un des chefs d’États africains les plus actifs sur la scène diplomatique internationale.

Leave a reply