Conflits hommes-éléphants : l’État organise des assises nationales pour trouver des solutions

0
447

Le ministère gabonais des eaux et forêts a organisé des assises nationales afin de trouver des solutions aux conflits hommes éléphants. Les discussions démarrent à Libreville aujourd’hui et prendront fin vendredi prochain. Il sera question pour les participants d’élaborer ensemble une stratégie et un plan d’action national pour mettre fin au phénomène.

À travers cette initiative, le gouvernement gabonais entend préserver la faune, les écosystèmes et la sécurité physique et alimentaire des populations. « La quasi-permanence du conflit constitue à la fois un blocage à la mise en œuvre de la politique de la conservation et un risque potentiel d’instabilité politique et sociale », indique le ministère des forêts.

Rappelons que le 14 juillet dernier, le ministre des Eaux et forêts et son ministre délégué ont effectué des consultations provinciales à ce sujet. Ce fut l’occasion pour eux de faire l’état des lieux du conflit hommes-éléphants. Les deux personnalités avaient échangé avec les autorités provinciales et les populations. Ces derniers ont formulé plusieurs doléances, dont l’indemnisation des victimes, l’extension du programme de construction de clôtures électriques et la prise en charge des cas d’agression.

Depuis quelques années, les conflits hommes -faune se sont amplifiés au Gabon. Entre 2016 et 2020, près de 9000 plaintes écrites et orales ont été enregistrées, d’après le ministère des Forêts

Leave a reply