Conseil de sécurité de l’ONU : Tshisekedi, contraint de renoncer

0
365

La RDC n’est plus candidat au poste de membre non permanent du Conseil de sécurité de l’ONU. Cette décision fait suite à la rencontre tenue entre Félix Tshisekedi et Moussa Faki Mahamat, à Kinshasa le 5 juin dernier.

Lors des échanges, le président de la Commission de l’Union Africaine a suggéré au Chef d’État congolais de se retirer de la course. Selon plusieurs observateurs internationaux, Félix Tshisekedi est censé donner l’exemple en respectant les normes de l’organisation qu’il dirige. « Le président en exercice de l’UA ne peut pas être celui qui bafoue les règles de l’organisation », appuie un proche collaborateur du Président de l’UA.

Le Conseil exécutif de l’institution avait déjà désigné le Gabon et le Ghana pour la représenter depuis février dernier. Contre toute attente, le chef d’Etat RDC congolais avait annoncé la candidature de son pays pour le poste de membre non permanent du Conseil de sécurité de l’ONU. Son objectif était de remplacer le Gabon dans la course. Ce siège était réservé à l’Afrique centrale à partir de 2022.

Le vote qui déterminera l’identité des nouveaux membres permanents du Conseil de sécurité de l’ONU aura lieu le 11 juin prochain. Selon des sources citées par « Jeune Afrique », le voyage de la délégation RD congolaise qui devait se rendre à New York a été annulé.

 

Leave a reply