Contentieux African Desk : Un procès pouvant coûter des milliards de FCFA a été évité par le Gabon

0
344

L’information a été révélée le 3 mars 2021 dans une interview du journal l’Union. Apollinaire Alassa, le directeur général de l’Office des ports et rades du Gabon (Oprag), tutelle du Conseil gabonais des chargeurs (CGC), a indiqué que le pays a évité en 2020, un procès que la firme belge African Desk envisageait intenter.

Selon lui, « ce procès aurait coûté des milliards de FCFA » au Gabon s’il avait eu lieu. « Nous nous sommes employés à négocier avec African Desk, car c’est de lui qu’il s’agit, qui a fini par être convaincu par nos arguments et notre position. Le procès a été réglé amiablement et la partie gabonaise qui a été épargnée d’un procès » a-t-il déclaré.

Le CGC avait mandaté l’African Desk l’acquisition et la gestion d’une plateforme Bietc dans le domaine de l’import-export via la voie portuaire. Le bordereau d’identification électronique de traçabilité des cargaisons livré au CGC était « vide de toutes fonctionnalités » adaptées aux réalités gabonaises selon Apollinaire Alassa. En réaction, l’African Desk a saisi la Cour arbitrale de Paris.

Leave a reply