Coopération : La relation entre le Gabon et le Vatican au beau fixe

0
110
pape-Francois-1

Le Chef d’État gabonais, Ali Bongo Ondimba, a été reçu en audience ce jour par le Pape François au Vatican. Cette audience fut l’occasion pour les deux personnalités de discuter de l’accord-cadre signé entre les deux parties il y de nombreuses années.

25 ans après plus tard, la solide collaboration entre les deux pays prouve que cette convention est toujours d’actualité. « La signature de l’accord-cadre entre les parties, qui a eu lieu il y a 25 ans, a été rappelée avec satisfaction », indique le Vatican. Le Saint-Père et ABO partagent par ailleurs une commune intention de consolider davantage leur relation bilatérale.

Le premier citoyen gabonais n’a pas manqué de remercier le Saint-Siège pour sa contribution à l’amélioration du secteur éducatif du Gabon. Concrètement, il a salué « la contribution appréciée de l’Église catholique dans de nombreux secteurs de la société gabonaise, notamment dans le domaine de l’éducation ».

D’autres sujets d’intérêts économiques, régionaux et internationaux ont été abordés.

Au terme de cette rencontre, le Pape François a offert une médaille en bronze au Chef d’État. Cette médaille rappelle les paroles du prophète Isaïe, chapitre 32 : « Le désert se transformera en verger », apprend-on. À son tour, Ali Bongo Ondimba a offert au souverain pontife, un tableau représentant l’entrée de Jésus à Jérusalem et d’un arbre micocoulier de 4 mètres de haut.

Pour rappel, le gouvernement gabonais et le Vatican ont signé un accord-cadre de coopération le 12 décembre 2017. Ledit document concerne principalement 3 secteurs essentiels que sont l’éducation, la santé et l’assistance sociale. Il s’agit du premier accord-cadre qu’a signé le Saint-Siège avec un pays d’Afrique centrale.

Leave a reply