COP26 : une enveloppe de 1,5 milliards $ pour lutter contre la déforestation du Bassin du Congo

0
415

La 26e Conférence des Nations Unies sur le climat (COP26) a démarré à Glasgow en Écosse depuis hier. Plusieurs grandes décisions sont en train d’y être prises pour le bien de l’humanité. 12 riches pays du monde envisagent d’allouer une somme de 1,5 milliards de dollars à l’Afrique. Cette enveloppe servira à protéger le Bassin du Congo contre la déforestation.

Il s’agit de l’un des vœux chers du Chef d’État gabonais, Ali Bongo Ondimba qui se réalise. Il fait partie des personnalités les plus importantes de l’événement. Il y prend part en tant qu’un leader international de la lutte pour la préservation de l’environnement. Chaque année, le Gabon absorbe plusieurs milliers de tonnes de carbones. Le pays émet moins de CO2 qu’il n’en absorbe. Cela est possible grâce aux nombreux efforts fournis par le gouvernement pour protéger les forêts et la biodiversité.

Il y a quelques mois, la Norvège avait récompensé le Gabon, à hauteur de 9 milliards FCFA. La raison était la séquestration supplémentaire de carbone entre 2016 et 2017. Le pays envisage de monétiser prochainement son crédit carbone à hauteur de 3 000 milliards FCFA.

Rappelons que le Gabon préside le groupe des négociateurs africains à la Conférence. Le pays envisage d’y défendre les intérêts de l’Afrique, et ceux du bassin du Congo en particulier.

Leave a reply