Coup d’État au Burkina Faso : le point de vue d’ABO salué à l’international

0
179

La position du chef d’État gabonais Ali Bongo Ondimba sur le coup d’Etat au Burkina Faso est unanimement approuvée à travers le monde. Via Twitter, il a recommandé aux Burkinabais de prioriser le dialogue.

« Le Gabon soutient les déclarations de l’Union africaine et de la CEDEAO condamnant la tentative de coup d’État contre le président démocratiquement élu du Burkina Faso, Roch Marc Christian Kaboré », a déclaré le numéro un gabonais. D’après lui, il est essentiel que la constitution soit respectée. « Il ne peut y avoir de solution viable en dehors du cadre constitutionnel et du dialogue » , ajoute-t-il.

De grandes chancelleries internationales ont favorablement réagi face à ce point de vue. « Le Gabon est membre du Conseil de sécurité de l’ONU. Il en prendra même la présidence en septembre prochain. Il est important que les pays d’Afrique s’expriment et prennent position contre le coup d’État au Burkina », a indiqué un haut diplomate américain. « Il est important que des voix s’élèvent depuis l’Afrique », renchérit une source française.

Plusieurs ressortissants du Sénégal, de Kinshasa, de la République démocratique du Congo, etc rejoignent ces affirmations. Tous s’accordent sur un point : Ali Bongo Ondimba possède une riche expérience en matière de relations internationales. Il s’agit de l’un des chefs d’État les plus « chevronnés » de l’histoire de l’Afrique. « Merci donc au président Ali Bongo », a déclaré Ousmane, un jeune étudiant originaire de Zinguichor (Sénégal).

Le Gabon est actuellement un membre non-permanent du Conseil de sécurité de l’ONU.

Leave a reply