Covid-19 : Ali Bongo Ondimba fait le bilan de la pandémie au Gabon

0
462

Dans une interview accordée à « Jeune Afrique » le 16 mars dernier, le Chef de l’Etat Ali Bongo Ondimba a affirmé que bien que les institutions internationales jugent les mesures de riposte contre la Covid-19 instaurées par le gouvernement très efficaces, le pays fait face à une série de conséquences humaines, sociales et économiques.

Sur le plan humain, « avec un nombre élevé de tests et une faible létalité, le Gabon déplore un peu plus d’une centaine de morts, sans compter les personnes qui conservent des séquelles après avoir été infectées par le virus ». Le tiers du nombre de décès est survenu pendant les trois derniers mois.

ABO a profité de l’occasion pour remercier les Gabonais pour avoir collaboré avec le gouvernement depuis plus d’un an que la lutte contre la Covid-19 a débuté. Selon lui, les mesures instaurées pour freiner la propagation du virus ont profondément modifié la vie des Gabonais.

En 2020, avec la chute de la demande mondiale des principaux produits d’exportation du pays, la baisse des cours des produits de base et le ralentissement de certaines activités à l’échelle nationale, le PIB gabonais a baissé de 1% à 2% après avoir perdu environs 5 points par rapports à la performance de 2019.

« Dans le même temps, nos recettes budgétaires ont baissé d’environ 4 points du PIB par rapport à 2019, et nos dépenses de 1,5 point, malgré la hausse des dépenses de santé, nécessaires pour lutter contre l’épidémie. Toutefois, comparativement à certains pays du continent, le Gabon montre de meilleurs signes de résilience. Résultat, 2021 devrait être une année de forte reprise. Nous tablons sur une croissance de 4 %. », a déclaré Ali Bongo Ondimba.

Conscient de la dureté des mesures de lutte instaurées par le gouvernement, le Chef de l’Etat a confié que sa responsabilité est de prendre les bonnes mesures pour protéger la population, et non de « mettre en place des mesures qui font plaisir ». Son principal objectif est de tout mettre en œuvre pour un rapide retour à la normale.

Il y a quelques jours, le Gabon a débuté une campagne de vaccination grâce à 100 000 doses du vaccin chinois Sinopharm ; et pourrait bientôt recevoir des doses du vaccin Sputnik V ainsi qu’une livraison de vaccins dans le cadre de l’initiative Covax.

 

Leave a reply