Covid-19 : la Cour Constitutionnelle valide les nouvelles mesures de riposte instaurées par le gouvernement

0
371

La Cour Constitutionnelle gabonaise a validé le décret gouvernemental n° 02/PR/MS du 7 janvier portant modification et suppression de certaines mesures de prévention, de lutte et de riposte contre la propagation de la Covid-19. C’est ce qu’indique la décision n° 53/GCC du 28 janvier 2022 de la haute institution.

Le recours déposé par le Copil Citoyen contre ce texte a ainsi été rejeté par l’institution. Tous les motifs du rejet des revendications de ce groupe ont été consignés dans la décision de vendredi dernier. « Que la non prise en compte intégral dans le décret querellé des mesures arrêtées en Conseil des ministres soit blâmable, le moyen invoqué n’est pour autant pas pertinent », remarque la Cour constitutionnelle.

Ce verdict met définitivement un terme au bras de fer entre l’État gabonais et le Copil Citoyen. Il s’agit d’un « triomphe total » pour le Premier ministre gabonais, Rose Christiane Ossouka Raponda et son gouvernement.

Le couvre-feu est désormais allégé au Gabon. Les établissements de nuit peuvent ouvrir leurs portes, mais sous conditions. Les tests de dépistage ne sont plus gratuits. L’ambition des autorités gabonaises est de stimuler l’engouement des populations à aller se faire vacciner contre le covid-19. À ce jour, 15 % des Gabonais sont déjà immunisés contre le virus. 

Leave a reply