Covid-19 : l’État gabonais prévoit de lever le couvre-feu

0
128

Le gouvernement gabonais prévoit de lever le couvre-feu instauré en mars 2020 pour freiner la propagation de la Covid-19. L’annonce a été faite mardi dernier par le ministre gabonais de l’Intérieur, Lambert-Noël Matha. C’était au cours d’une séance plénière dédiée aux questions au gouvernement à l’Assemblée nationale.

Pour Lambert-Noël Matha, le couvre-feu est « surtout une mesure de prévention de la propagation du virus ». Il permet de réduire les interactions sociales et évite ainsi un fort taux de contamination des populations. « En fonction de l’évolution de la pandémie et du taux de vaccination, il est évident que nous parviendrons, dans les délais très raisonnables, soit à un nouvel assouplissement notable, soit à sa levée définitive », a indiqué l’autorité gouvernementale.

Depuis quelques semaines, la situation sanitaire du Gabon s’améliore. C’est ce qu’a récemment indiqué le Comité de pilotage du plan de veille et de riposte contre l’épidémie à coronavirus (Copil). Entre lundi et mardi dernier, seulement 21 nouveaux cas positifs ont été enregistrés sur 2 188 tests réalisés, soit un taux de positivité de 1 %. 401 nouvelles guérisons ont été recensées, et seulement 3 personnes sont hospitalisées.

En décembre dernier, le taux de positivité était de 31,5 % au Gabon. Il s’agit selon les autorités, du taux le plus élevé enregistré par le pays depuis le début de la pandémie. Sur 1 560 376 tests réalisés, le pays a enregistré 47 467 cas positifs, 44 623 guérisons et 302 décès. À ce jour, on y compte 2 542 cas actifs.

Leave a reply