Covid-19 : vers la fin de la gratuité des tests PCR au Gabon

0
281

Le gouvernement gabonais prévoit de prendre de nouvelles mesures au sujet de la riposte anti-covid-19. Aussi, les autorités pourraient plus se focaliser sur la vaccination que les tests PCR. C’est ce qu’a indiqué Jessye Ella Ekogha, le porte-parole de la présidence de la République. C’était au cours d’une conférence de presse qu’il a donné aujourd’hui. « La gratuité des tests PCR pourrait être remise en cause », a-t-il annoncé.

D’après l’autorité gouvernementale, cette éventuelle mesure présente plusieurs avantages. Elle permettra d’inciter les populations à se faire vacciner massivement. Pour le Chef d’État gabonais, la vaccination reste le seul moyen efficace pour freiner la propagation du virus. « 95 % des personnes qui sont hospitalisées sont en réanimation ne sont pas vaccinées », renchérit le porte-parole. Selon ce dernier, le gouvernement a plus intérêt à investir dans la vaccination que dans les tests PCR. « Les fonds investis dans la vaccination sont beaucoup plus efficaces sur le plan sanitaire comme sur le plan économique, que les mêmes fonds investis dans les tests PCR », a déclaré Jessye Ella Ekogha.

Le Gabon ne sera pas le premier pays où la gratuité des tests PCR serait supprimée. L’ « évolution de la situation nous contraint à évoluer même sur la riposte sanitaire » affirme le porte-parole. L’objectif de l’État gabonais est de vacciner 60 % de la population dans un bref délai. « La volonté n’est pas d’arriver à une vaccination obligatoire. Nous, notre premier objectif, c’est qu’il y est une prise de conscient de la part des populations et que ça se fasse volontairement», indique-t-il.

À ce jour, le Gabon compte 4 200 cas actifs. Entre le 20 septembre dernier et aujourd’hui, le pays a déjà enregistré 20 décès. 

Leave a reply