D’après La Lettre du Continent, les relations entre la France et le Gabon vont s’intensifier

0
1109

Longtemps méfiants, l’un envers l’autre, le Gabon et la France se rapprochent progressivement depuis un moment. « Après quatre années passées à se considérer avec indifférence et, parfois, irritation, Paris et Libreville se sont engagés, depuis la fin de l’année dernière dans une normalisation progressive de leurs relations », indique le bimensuel La Lettre du Continent.

Ce revirement de situation est essentiellement dû au poids diplomatique de plus en lourd du Gabon sur la scène internationale. « Ce rapprochement progressif…devrait encore s’intensifier avec l’entrée du Gabon au Conseil de sécurité de l’ONU pour les deux prochaines années », d’après La Lettre du Continent.

En décembre dernier, Libreville a eu la visite du directeur Afrique du Quai d’Orsay, Christophe Bigot. Une délégation de députés français, conduite par Jean Terlier (LREM) s’y est aussi rendue. « Libreville n’avait pas connu un tel défilé de diplomates et parlementaires français depuis au moins une décennie », explique le média. Un mois plus tôt, le Chef d’État gabonais Ali Bongo Ondimba avait été reçu en audience par son homologue français Emmanuel Macron.

Le 1er janvier dernier, le Gabon a commencé un mandat de 2 ans en tant que membre non-permanent du Conseil de sécurité de l’ONU. Le pays est également devenu l’un des pays les plus stratégiques dans la lutte contre le réchauffement climatique. Le Gabon a présidé le groupe des négociateurs à la COP 26 à Glasgow. ABO fut l’un des premiers Présidents à y prendre la parole. 

Leave a reply