Décentralisation : Rose Christiane Ossouka Raponda s’est entretenue avec la CGLU-A

0
367

Le Premier ministre gabonais a accordé une audience à la délégation de Cités et Gouvernement Locaux Unis d’Afrique (CGLU-A) hier. Les représentants de l’organisation panafricaine séjournent actuellement à Libreville. L’entretien s’est tenu à la Primature. Ce fut l’occasion pour le membre du gouvernement de réaffirmer son intérêt pour la décentralisation.

Au cours des échanges, les deux parties ont abordé des sujets relatifs à la démocratie et au développement. Selon Rose Christiane Ossouka Raponda, l’existence des collectivités locales dépend incontestablement d’une démocratie saine et d’un développement durable. La décentralisation est l’un des objectifs capitaux que le gouvernement gabonais s’est fixés, informe-t-elle. 

Il faut noter que l’État gabonais avait décrété l’année 2021 comme une importante année dans le processus de la décentralisation. Sans décentralisation, les collectivités locales seront davantage sous-développées, défend le Premier ministre.

La délégation du CGLU-A a tenu une séance de travail avec la mairie de Libreville. La continuité de la présidence de l’organisation panafricaine est assurée par Christine Mba Ndutume, le maire de la capitale gabonaise.

Leave a reply