Décès d’Idriss Déby Itno : Ali Bongo Ondimba rend hommage au Chef d’Etat tchadien

0
368

Le 20 avril 2021, le Chef d’Etat tchadien est décédé à l’âge de 68 ans suite à des blessures qu’il a reçues lorsqu’il assurait le commandement de son armée dans des combats contre des rebelles dans le Nord du pays. Depuis l’annonce de son décès, plusieurs dirigeants ont rendu hommage à  l’ex homme d’Etat

« Le président Idriss Déby Itno est mort comme il a vécu. En combattant. Mes condoléances les plus attristées à sa famille et au peuple tchadien. Dans cette épreuve douloureuse, le Tchad pourra compter sur la solidarité du Gabon », a twitté Ali Bongo Ondimba qui a bien connu le défunt.

Promu au rang de Maréchal en août dernier, ce militaire de carrière était arrivé au pouvoir depuis 1990. Il meurt alors même que l’instance électorale nationale venait de proclamer sa nouvelle réélection pour un mandat de 6 ans, le 19 avril au soir.

La nouvelle de son décès a été rendue publique par le porte-parole de l’armée, le général Azem Bermandoa Agouna, dans un communiqué lu à l’antenne de TV Tchad. « Le président de la république, chef de l’État, chef suprême des armées, Idriss Déby Itno, vient de connaître son dernier souffle en défendant l’intégrité territoriale sur le champ de bataille. C’est avec une profonde amertume que nous annonçons au peuple tchadien le décès ce mardi 20 avril 2021 du maréchal du Tchad », a-t-il indiqué.

Selon plusieurs ministres et officiers tchadiens, c’est au cours du week-end dernier, qu’Idriss Déby Itno  s’était rendu sur le front opposant son armée à une colonne de rebelles qui avait lancé une offensive le 11 avril 2021, jour du scrutin, à partir de bases arrières en Libye.

 

Leave a reply