Des grossistes d’huiles mis hors circuit par les ministres de l’Économie et du Commerce

0
28
Bouteilles_d'huile

Le 21 septembre dernier, les ministres de l’Économie et du Commerce ont à travers un communiqué pris des mesures drastiques contre les grossistes d’huile. Certains parmi eux prétexteraient d’une pénurie, inventée de toutes pièces, pour augmenter considérablement le prix des huiles.

Exaspérées par cette supercherie, les populations s’en sont plaintes. Face à cette « déviance intolérable » considérée comme une « pratique commerciale déloyale », les autorités ont décidé d’exclure définitivement les concernés de tout circuit de distribution. Ainsi donc, les populations et les revendeurs sont invités à se ravitailler chez les grossistes retenus par l’État. Il s’agit du groupe Ceca-Gadis, Mbolo, Foberd Gabon, Espodis, Ets Rawani, Codipram, cedicom, et Rolla.

Dans cette affaire illégale, la société Olam Palm a été dédouanée de toute responsabilité par les ministres. Ces derniers ont par ailleurs invité les populations à dénoncer ce genre de pratiques à la DGCC. Cette décision vient conforter la population qui se sait très écoutée. C’est également un signal fort lancé à toutes les entreprises s’adonnant à ce genre de pratiques qui vont contre la vision du Chef de l’État pour le Gabon.

Leave a reply