Des investisseurs tchadiens prospectent au Gabon dans le secteur de l’élevage et de l’alimentation

0
225
élevage

Le ministre gabonais de la Promotion des investissements, Hugues Mbandinga Madiya s’est entretenu lundi dernier avec une délégation d’hommes d’affaires. Le directeur général de l’Agence nationale de la promotion des investissements du Gabon (ANPI-Gabon), Ghislain Moandza Mboma était présent.

Lors de cette entrevue, les hommes d’affaires tchadiens ont affirmé leur souhait d’investir dans le domaine de l’élevage et de l’alimentation au Gabon. « Avec le ministre de la Promotion des investissements et du Climat des affaires, on a discuté des modalités pratiques de l’implémentation de ce projet. », a déclaré Dr Tony Ngartola. Il s’agit du directeur général de la Société de développement des produits alimentaires en Afrique (SDPA). « Aujourd’hui, dans la cadre de la Zone de libre-échange continental africaine (Zlecaf), la CEA (commission économique pour l’Afrique) a choisi le Tchad comme tête de port par rapport à la viande. Nous sommes en train de promouvoir la commercialisation de la viande en Afrique centrale », ajoute-t-il.

La délégation de la République du Tchad prévoit également des séances de travail avec le ministre de l’Agriculture, et celui du Commerce. « Nous avons toute une série de réunions avec les services techniques comme l’Agasa (Agence gabonaise de sécurité alimentaire), », informé Dr Tony Ngartola. Des rencontres auront aussi lieu avec les banques et les institutions financières pour la mise en place de ce projet.

Avec plus de 120 millions de têtes de bétail, le Tchad est le leader de l’élevage en Afrique centrale. C’est ce qu’a indiqué l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO).

Leave a reply