Des militaires gabonais candidats au brevet de parachutiste français

0
177
parachutiste

Au total, 90 militaires gabonais et tchadiens sont candidats au Brevet de parachutiste militaire français. Samedi dernier, ils ont effectué des sauts réglementaires à la Pointe-Denis, sur la rive de l’estuaire de Libreville. La séance s’est déroulée sous la supervision des instructeurs du 6e Bataillon d’infanterie de marine (6e BIMA). Un moniteur de l’étape est également venu de la France spécialement pour cette opération.

Ces 90 militaires bénéficient de la même formation que les parachutistes français. C’est ce qu’a indiqué l’Adjudant Emerick, instructeur parachutiste français du 6e BIMA. La formation est constituée d’une série d’exercices au sol et de sauts dans les airs.  « Ils vont avoir 6 sauts différents sur la Pointe-Denis avec des sauts plus ou moins techniques, des sauts simples et après, on ajoutera des gaines, du matériel afin de pouvoir aller au combat », explique l’instructeur.

D’après les autorités, cet examen atteste la solidité des relations qui lient la France, le Gabon et le Tchad. Il intervient tout juste après une formation donnée par les éléments français au Gabon (EFG), le 30 mai dernier. « La collaboration est entière parce qu’on a des élèves tchadiens et gabonais, on a l’avion et le matériel qui sont français, le sol de la Pointe-Denis qui est gabonaise. Le tout fait qu’on peut y arriver, mais indépendamment, on ne peut pas », déclare l’adjudant Emerick.

Leave a reply