Deux fillettes décèdent dans un incendie à Avéa II

0
79

Le drame est survenu dans la nuit de vendredi à samedi dernier à Avéa dans le 2e arrondissement de Libreville. Lakoko et Mercia, deux fillettes respectivement âgées de 4 et 2 ans ont trouvé la mort dans un incendie qui s’est déclenché dans leur demeure. Leur mère les avait enfermées dans la chambre afin de s’absenter un moment.

Lorsque l’incendie s’est déclaré, les deux enfants ont essayé d’appeler à l’aider à coups de pleurs. La voisine immédiate de la chambre où elles étaient enfermées a été alertée par ces cris inhabituels. Sans tarder, elle est allée s’enquérir de ce qui n’allait pas. À son arrivée, Lakoko et Mercia s’étaient agrippées à la porte en grille et tentaient de sortir du feu. Malgré ses appels au secours et ses efforts pour les sauver, les deux fillettes n’ont pas pu être sauvées.

Ce n’est que quelques heures plus tard, que leur mère rentre à la maison. Malheureusement, ses deux enfants étaient déjà morts. L’origine réelle de l’incendie reste inconnue. Selon certaines sources, le feu aurait été déclenché par un court-circuit occasionné par le chauffage du ventilateur laissé en marche. « En brûlant les fils de courant, le feu aurait aussi pris le matelas étalé à même le sol, pendant que les enfants dormaient. La chambre s’est embrasée et les flammes se sont propagées dans toute la maison », explique une source.Plusieurs autres personnes ont perdu leurs affaires dans cet incendie.

Leave a reply