Drame : Fatiguée des soins, elle poignarde son tradipraticien

0
336

Selon le quotidien L’Union, Nathalie Princesse Adoue-Mba a planté un couteau de cuisine dans la clavicule d’Antoine Iponga-Boukabou, son tradipraticien. La jeune Gabonaise de 20 ans serait atteinte de troubles psychiques.

Elle avait été internée chez le tradipraticien de 63 ans afin de suivre un traitement pour guérir de son mal. Suite à deux mois de soins intensifs sans amélioration apparente, Nathalie Princesse Adoue-Mba a exprimé le désir de quitter les lieux. Ce que le guérisseur accepte sans problème.

Contre toute attente, le jour de sa sortie, la patiente profite de l’absence de son oncle venu la chercher, pour planter un couteau dans la clavicule du vieillard. « Le tradipraticien a demandé à Nathalie Princesse d’avaler une dernière fois son traitement. Chose qu’elle a refusée. Avant de se saisir d’un couteau de cuisine, qu’elle a planté à la hauteur de la clavicule du guérisseur, lui tranchant l’avant-bras et une veine », explique un témoin.

Antoine Iponga—Boukabou a été évacué vers l’hôpital d’instruction des armées Omar Bongo Ondimba de Libreville. Là-bas, il succombe à ses blessures.

Nathalie Princesse a été conduite à la brigade de gendarmerie de Melen, puis au tribunal afin d’être auditionnée par le procureur.

Leave a reply