Économie : Le covid-19 a fait perdre 400 milliards de dollars de ressources propres au Gabon

0
352

L’information a été récemment annoncée par la ministre de l’Économie et de la relance. Le Gabon a perdu « l’équivalent de 400 milliards de FCFA de ressources propres » depuis mars 2020. Cette période correspond au début de la crise sanitaire du Covid-19. Cette forte perte a été essentiellement portée par trois secteurs. Selon Nicole Jeanine Lydie Roboty Mbou, la perte s’est ressentie à travers la baisse des recettes pétrolières, fiscales et douanières.

La situation préoccupe au plus haut point les autorités gouvernementales. Leur objectif actuel est d’optimiser la mobilisation des recettes. Elles ont ainsi décidé d’œuvrer pour que les services fiscaux et douaniers soient mieux gérés. L’État gabonais prévoit également d’élargir l’assiette fiscale dans un bref délai. Les contribuables qui ne payent pas encore d’impôts seront identifiés et régularisés. Tous les moyens seront utilisés pour atteindre cet objectif.« Aujourd’hui, nous avons des outils tels que la digitalisation qui doivent permettre d’accroître ces résultats », a déclaré la ministre.

Il est dans l’intérêt de tous que les ressources propres du pays puissent répondre à la demande existante. D’après Nicole Jeanine Lydie Roboty Mbou, le dysfonctionnement des services financiers impacte la « programmation budgétaire qui se fait au niveau des ressources ».

Les comptes publics du Gabon se portent mal depuis 2014. Une situation principalement causée par la crise du pétrole. Les recettes pétrolières ont baissé à 450 milliards de FCFA en 2016. Elles s’élevaient à 1400 milliards de FCFA deux ans plus tôt. En 2020, la dette publique est évaluée à 70 % du PIB. Elle n’en représentait que 34 % en 2015.

L’ambition du pays est de diversifier son économie afin de moins dépendre du pétrole.

Leave a reply