Économie : Le Gabon envisage de gagner 10 places dans le Doing Business 2022

0
376

Le gouvernement gabonais espère faire gagner 10 places au Gabon dans le Doing Business 2022. L’annonce été récemment faite par des cadres de l’Agence nationale de promotion des investissements (Anpi). Ce rapport de la banque mondiale sera publié en octobre prochain.

Pour atteindre cet objectif, les autorités gouvernementales comptent sur les efforts consentis ces dernières années. Entre 2019 et 2020, le Gabon a engagé au total 13 réformes. Ces réformes ont été mises en œuvre dans plusieurs secteurs. Concrètement, il s’agit de la création d’entreprises, le permis de construire, le raccordement à l’électricité, le commerce transfrontalier, l’octroi du permis de construire, le transfert de propriété et la justice commerciale. Les initiatives ont déjà été notifiées à la Banque mondiale, apprend-on.

Grâce à la mise en œuvre de ces réformes, le Gabon peut se vanter d’une certaine amélioration du climat des affaires. « Sur la sécurisation du foncier, le pays a faits des efforts incroyables », a confié Anthony Sowan, directeur général de Agri fund for Africa (AFA). Selon lui, au Gabon, le foncier est sécurisé sur une « période suffisamment longue pour investir ». Cela le pays compétitif sur la scène internationale. L’AFA est un fonds d’investissements dont le rôle est de développer le secteur agricole en Afrique.

Rappelons que le Gabon avait occupé la 169e place sur 190 pays évalués dans le rapport Doing Business 2020. L’ambition de l’État est de gagner 30 à 40 places à l’horizon 2025. Plusieurs actions ont été menées pour concrétiser cette ambition. On peut citer en exemple, le lancement de la task force sur la réforme du cadre des affaires en avril dernier. Le Haut conseil pour l’investissement (HCI) sera également relancé bientôt. Il s’agit d’une plateforme de dialogue public-privé sur les réformes liées à l’amélioration du climat des affaires au Gabon.

D’après les autorités gabonaises, 85 % de la feuille de route des réformes Doing Business 2021-2023 a déjà été réalisée. Il en est de même pour 60 % de la matrice des réformes du HCI, apprend-on. La mise en œuvre de certaines réformes du Doing Business bénéficiera de l’assistance technique et financière de la Banque mondiale.

Leave a reply