Énergies renouvelables : vers l’instauration d’un cadre de fiscalité verte au Gabon

0
821

Le gouvernement gabonais envisage de mettre en place un cadre de fiscalité verte en matière d’énergies renouvelables. C’est ce qu’indique le Document de cadrage macroéconomique et budgétaire 2022-2024 du Gabon. Cette initiative vise à renforcer les bases d’un développement durable à travers la budgétisation verte.

D’après l’administration fiscale, le projet d’instauration d’une fiscalité fiscale présente de multiples avantages. Il permettra de taxer les activités et les produits polluants. Cela incitera les différents acteurs à cultiver des pratiques respectueuses de l’environnement. Le trésor public bénéficiera ainsi d’une source de revenus supplémentaires. Les industries lourdes et polluantes pollueront moins la nature. 

Afin d’instaurer ce cadre de fiscalité verte, l’État a adopté une stratégie contenue dans le Cadre national de financement intégré (CNFI). Ledit document détaille les actions à mener. Parmi elles, on peut citer l’analyse des finances publiques (fiscalité et dépenses) en lien avec l’économie verte et l’utilisation des impôts “verts”. Le CNFI mentionne également la nécessité de dialoguer autour des propositions. Des mesures incitatives pour les investissements seront prises afin d’atténuer les émissions de gaz à effet de serre ou à réduire la consommation d’énergie. Les émissions de CO2 et l’utilisation de technologies consommatrices d’énergie seront assujetties à des taxes.

L’ambition du Gabon est de contribuer à la réduction des émissions de gaz à effet de serre d’ici 2025. Le pays désire également préserver 98 % de ses forêts tropicales.

Leave a reply