Environnement : Le Gabon récompensé pour la protection de ses forêts

0
441

Le Gabon recevra 17 millions de dollars dans le cadre de l’Initiative pour la forêt d’Afrique centrale. Il s’agit du premier paiement international dont le pays va bénéficier pour la protection de ses forêts. «C’est la première fois qu’un pays africain est récompensé pour avoir réduit les émissions lié aux forêts au niveau national », déclare le ministre norvégien de l’Environnement, Sveinung Rotevatn.

Depuis plusieurs années le Gabon s’est engagé dans la lutte contre la déforestation. Les nombreuses actions menées dans ce sens ont porté leur fruit. Elles ont permis d’éliminer 3,4 millions de tonnes de CO2 au cours des années 2016 et 2017. La tonne de dioxyde de carbone est rémunérée à 5 dollars. Selon les experts, la récompense du Gabon pourrait atteindre 150 millions de dollars. Ce, s’il continue à intensifier sa stratégie de lutte contre la déforestation.

88% de la superficie du Gabon est couverte par des forêts. Le gouvernement gabonais entend se servir de ce premier paiement pour renforcer sa politique de protection des espaces verts. Selon, le ministre gabonais de l’Environnement, Lee White, ce paiement de la CAFI est très encourageant. Il pourrait permettre au pays d’obtenir de nouveaux financements sur le marché international du carbone. La CAFI « constitue une référence mondiale en matière de paiements pour les réductions des émissions liées à la déforestation et à la dégradation des forêts », explique-t-il.

L’initiative pour la forêt centrale (CAFI) a été créée en septembre 2015. Elle est gérée par le Programme des Nations unies pour le développement (PNUD). Il faut noter que ce fonds regroupe de nombreux pays industrialisés à travers le monde. La Norvège en est le bailleur principal.

 

 

Leave a reply