Eugène M’ba relance l’opération d’adressage de Libreville

0
388

Le maire de la commune de Libreville a lancé la seconde phase de l’opération d’adressage de la ville hier. L’initiative vise à numéroter et nommer les rues, avenues, allées, impasses et habitations de la capitale gabonaise. Les travaux avaient déjà été lancés en 2014 par l’ex-maire de Libreville, Rose Christiane Ossouka Raponda. Suspendue depuis 7 ans, cette opération est financée par l’Association internationale des maires francophones (AIMF) et l’Union européenne (UE). Le coût global de sa mise en œuvre est de 480 millions de FCFA.

A l’occasion de ce lancement, Eugène M’ba a fixé une plaque d’adressage et un numéro de porte. Il s’agit de la plaque de l’« Avenue Augustin Boumah, Pdt Ass Nat – 2015 » et du numéro de porte 512. D’après les autorités, toutes les rues et portes de Libreville seront nommées et numérotées dans environ deux ans. « Que ce soit au niveau de la dénomination des rues et au niveau des numéros des portes à fixer, l’opération prendra environ 2 ans », indique le maire.

L’opération d’adressage prévoit la pose de 6000 plaques et environ 60 000 numéros de portes dans la capitale gabonaise. À ce jour, 2100 plaques ont déjà été fixées et environ 5000 numéros de porte placés. Concrètement, « il reste 3 900 plaques à implanter dans toute la commune de Libreville » et « en gros 55 000 numéros de portes à placer », selon Eugène M’ba.

L’initiative s’inscrit en droite ligne de l’ambition du Chef d’État de faire du Gabon un pays modernisé et développé.

Leave a reply