Exportation de produits de bois transformé : Le Gabon et le Togo désormais partenaires

0
240

Le ministre gabonais de l’Environnement, Lee White, et son homologue togolais, Katari Foli-Bazi, viennent de signer un accord d’exportation entre leurs deux pays. Les produits de bois transformés au Gabon pourront désormais être facilement exportés au Togo. Ladite convention sera valide pour une durée de cinq ans.

Selon les autorités gabonaises, cette coopération présente énormément d’avantages. Elle facilitera « l’établissement de partenariats entre les opérateurs économiques de la filière bois des deux pays », apprend-on. Le chiffre d’affaires des opérateurs de la ZES de Nkok sera boosté.

Le déficit commercial du Gabon avec le Togo pourrait être également réduit. En 2019, le Togo faisait partie des principaux fournisseurs de bois du Gabon. Malgré cela le pays ne figurait pas parmi les principaux des produits de bois transformé gabonais sur le marché international. La situation ne s’est pas améliorée l’année suivante. Les autorités des deux pays espèrent que cet accord d’exportation remédie à ce déséquilibre commercial.

Le gouvernement togolais envisage de prendre l’exemple du Gabon en matière de gestion responsable et durable des ressources forestières. C’est pour cette principale raison que le Togo souhaite renforcer sa coopération avec le Gabon. Mercredi dernier, Katari Foli-Bazi a visité la Zone économique spéciale de Nkok. Pour le ministre togolais, le Gabon a bien fait de créer cette zone et d’y ouvrir des usines de transformation de bois. « Nous souhaitons nous imprégner du modèle gabonais pour ainsi attirer de nombreux investisseurs dans le secteur du bois et renforcer les échanges entre nos deux pays », va-t-il déclarer.

L’ambition du gouvernement gabonais est de faire de la filière du bois, un important pilier de l’économie nationale. 68 des 85 entreprises de production de la Zes de Nkok sont spécialisées dans le secteur du bois.

Leave a reply