Facilité Elargie de Crédit du FMI, l’une des victoires du CGAP

0
226

D’après Noureddin Bongo Valentin, les 21 mois passés au poste de Conseiller général des affaires présidentielles ont permis de réaliser de nombreuses prouesses. « D’importants résultats ont été obtenus sur les dossiers que vous nous avez confiés ou demandés de superviser », a-t-il indiqué. L’obtention par le Gabon de la Facilité Elargie de Crédit du Fonds Monétaire International (FMI) constitue l’une des principales réussites de ce mandat. Si le Gabon a pu obtenir l’aide du FMI, c’est essentiellement grâce aux actions menées par le désormais ex CGAP.
Depuis sa nomination au poste de CGAP en décembre 2019, l’homme s’est farouchement engagé à lutter pour une meilleure gestion des deniers publics. « Le pilotage effectué a tout d’abord donné des gages de bonne gestion », indique-t-il dans la lettre. Dès lors, plusieurs institutions financières internationalesdont le FMI, ont renforcé leur confiance au pays.
Le Fonds Monétaire International a signé avec l’Etat gabonais, l’accord de Facilité Elargie de Crédit le 28 juillet dernier. Cette aide est prévue pour s’étendre sur une période de 3 ans. Elle s’élève à près de 320 milliards de FCFA. L’objectif de l’institution internationale est de soutenir la relance de l’économie gabonaise et le Plan d’accélération de la transformation.
Noureddin Bongo Valentin a été relevé de ses fonctions de Conseiller général des affaires présidentielles hier. C’était dans le cadre d’un remaniement stratégique effectué par le Chef de l’État. À l’annonce de la nouvelle, l’homme a adressé une lettre ouverte à Ali Bongo Ondimba. Dans cette correspondance, il a fait le bilan de sa gestion au numéro un gabonais.

Leave a reply