Faits divers : Alphonsine Tchetenigbo derrière les barreaux

0
542

La féticheuse et prétendue conseillère du Président de la République, Alphonsine Tchetenigbo vient d’être placée sous mandat de dépôt. Elle a été récemment présentée devant le parquet de la République.

Au total 5 chefs d’accusation pèsent contre la mise en cause. Elle est poursuivie pour usurpation du titre de Conseillère spéciale du Président de la République auprès du Coordonnateur des affaires présidentielles. Alphonsine Tchetenigbo est également accusée de « Faux et usage de faux », « extorsion de fonds », « escroquerie », et « fétichisme ». Elle aurait réalisé des fétiches contre l’avocat du directeur général de la documentation et de l’immigration (DGDI), Me Moubembe.

Les agents de force de l’ordre avaient perquisitionné le domicile de la féticheuse il y a quelques jours. Plusieurs preuves compromettantes y avaient été retrouvées. Alphonsine Tchetenigbo travaillerait de concert avec des avocats et magistrats du barreau.

Les cas de corruption et d’escroquerie ont considérablement augmenté au Gabon ces derniers temps. L’ambition du gouvernement gabonais est d’intensifier la lutte contre la corruption dans les administrations publiques. Le Chef d’État, Ali Bongo Ondimba en a fait une affaire personnelle.

Leave a reply