Fitch Ratings : La note souveraine du Gabon relevée à « B - »

0
609

L’annonce a été faite par l’agence de notation financière Fitch Ratings hier. La note souveraine du Gabon a été relevée à « B – ». Elle était à « CCC » en décembre dernier.

D’après le gouvernement, la note du pays avait été influencée par plusieurs facteurs. Les recettes pétrolières avaient baissé. Les pressions sur les dépenses courantes étaient énormes. Il s’agit des conséquences de la crise sanitaire liée à la pandémie de Covid-19. L’amélioration de la note souveraine montre que ces différents facteurs ont été quelque peu assouplis. « La mise à niveau reflète un récent assouplissement des pressions sur les liquidités en raison de la hausse des prix du pétrole et d’un nouveau programme du Fonds monétaire international », indique le Fitch Ratings.

Selon l’agence de notation financière, la situation budgétaire du Gabon s’améliorer. Cela est dû à la réduction des dépenses liées à la pandémie, au rebond des recettes non pétrolières et à la restriction des dépenses courantes.

Face à ces nombreux paramètres, l’agence a émis plusieurs prévisions. Cette année, le déficit budgétaire sur la base de la caisse pourrait s’élargir à 3,3 % du PIB. Il était de 2,5 % l’année dernière. La production pétrolière pourrait se contracter à 14 % et une moyenne de 185 000 barils par jour. L’année dernière, elle s’était contractée à 1,2 %.

Les besoins de financement totaux du Gabon représentent 14 % du PIB, cette année. L’Année prochaine, ils représenteront 7 %, prévient Fitch.

Leave a reply